Sokchearta
Thérapeute psycho-corporelle à Paris 10 et Paris 5
Sokchearta

Voyagez à travers votre essence

Thérapeute psycho-corporelle à Paris 10 et Paris 5

Le Blog

Télétravail, je t'aime moi non plus

Quand le télétravail est arrivé dans ma vie

«Le télétravail ? Non ce n’est pas notre culture ; bon allez à la rigueur on va vous faire confiance parce qu’on a vraiment envie de travailler avec vous mais pas plus qu’un jour par semaine. Quoi, le vendredi ou le lundi ? Qui me dit que vous serez bien en train de travailler ?»

Et puis la crise COVID est arrivée, le confinement et son lot de réadaptations. Votre organisation était hostile au télétravail ? Au 16 mars, la question ne se posait plus, et puis « Vous allez bien vous adapter à cette situation exceptionnelle ».

Les premiers signes de fatigue du télétravail

S’adapter, passionné-e par mon travail, de bonne foi/composition, en quête de challenges ou tout  simplement pas le choix, je me suis adapté-e et j’ai cherché le bout de table sur lequel squatter qui deviendra mon bureau, avec cette chaise, avec ce coussin de mamie, ça fera l’affaire…2 mois plus tard et malgré le retour timide au bureau, que j’ai mal au dos et aux cervicales !

 

2 mois plus tard, et malgré le chômage partiel, les RTT et les CP à déposer avant le 31 mai, je suis à bout et j’ai fait 50h minimum par semaine, que c’est-il passé ? C’est donc ça le mythe du télétravail ? Pourtant on était au bord de la mer à La Rochelle…"Oui mais chéri tu bossais de 8h à 21h »…C’est sans compter ces insomnies où j’en profitais pour lire les mails que je n’avais pas eu le temps de regarder, ou cette propal, ce budget, ce rapport…Me déconnecter ? Oui bien sûr, j’ai pu faire ça avec toutes ces réunions qui ont doublé pour la cohésion d’équipes, pour garder le moral, le lien social ; et, puis ces messages WhatsApp ou Skype, « Urgent, je t’ai envoyé un mail et j’attends validation de ta part. »

 

La charge de travail s’est-elle tant accentuée ou est-ce la pression pour s’adapter à de nouvelles manières de travailler ? L’absence d’horaires et de cadre réglementaires encadrant le télétravail ? L’absence de coupure entre le perso et le pro ? L’isolement ?

Mieux vivre le télétravail : quelques conseils

Les tensions et la fatigue s’accumulent, à quelques jours de la Semaine de la Qualité de vie au travail ( 13 au 19 juin 2020), où en êtes vous ?

Selon un sondage OpinionWay-Square Management Mai 2020, près d'un tiers des actifs ont testé le travail depuis chez eux au cours des deux mois de confinement et 40 % souhaitent réitérer cette expérience de façon ponctuelle. Avec un retour progressif au présentiel d’ici septembre, comment  tenir et rectifier le tir avec les beaux jours et se préparer à un retour serein ?

 

A tout moment de la journée (en réunion, dans l’ascenseur, dans les transports…), RESPIREZ et pratiquez dès que vous le pouvez, à tout moment la respiration complète (cf Article 1 du blog  - Abordez sereinement le déconfinement, croyez-en vous, c’est possible ! )

 

Faites des pauses tout au long de la journée, de vraies pauses, pas uniquement la pause pipi ! Vous en avez le droit ! Prenez 2 mn, assis-e ou debout, fermez les yeux, inspirez profondément en levant les épaules, poings fermés - rétention d’air et vous pompez vos épaules de haut en bas, énergiquement ou doucement selon vos envies - et à l’expiration, vous soufflez en relâchant, en expulsant toutes les tensions et sensations négatives.  A répéter 3 à 5 fois d’affilée tout au long de la journée.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.