Sokchearta
Thérapeute psycho-corporelle, Paris 20
Sokchearta

Voyage à travers ton essence

Thérapeute psycho-corporelle, Paris 20

Juin : Rêver grand


Cette newsletter, j’ai tenté de l’écrire plusieurs fois. Le thème ne venait pas. Parler de quoi ? Parler de nos rêves. Il est temps de rêver grand grand, il est temps de rêver grand et d’oser. Pendant longtemps je me suis bercée dans un monde où la magie de l’amour ne devait se vivre que  dans un couple.

 

Pendant longtemps je me suis dit libre parce que je fuyais la réussite matérielle en travaillant dans l’humanitaire (alors que j’ai une eu une belle réussite professionnelle dans ce secteur). Oui pendant longtemps je me définissais en contradiction avec ce qu’on attendait de la réussite, et j’avais l’impression d’être libre. En fait je me suis longtemps menti. Se définir en contradiction de l’autre (ou la société), ce n’est pas être libre.

C’est un challenge de se définir et la 1ère fois qu’on m’a demandée de me définir non pas à travers un emploi professionnel mais pour ce que j’étais, à part affirmer être révoltée, libre et passionnée, je ne savais pas trop quoi répondre.

 

Et puis un jour, j’ai osé rêver. J’ai repensé le système, mes valeurs et je me suis projetée dans cette réalité mais avec mes valeurs et mes idéaux et surtout j’ai repensé à mes héroïnes d’enfant et mes rêves d’enfant. Et c’est là que tout a commencé à bouger en moi. J’ai osé rêver grand et je me suis rendue compte de la nouvelle énergie en moi. Je pouvais me redéfinir, me remodeler, être actrice et inspiratrice de ma propre vie.

C’est une décision difficile à prendre parce que ça demande d’être honnête avec soi-même et d’être responsable de soi.

 

Etre responsable de soi, pas si évident parce qu’en tant que femme, on nous inculque que c’est l’homme qui nous prend en charge et qui est responsable de nous, c’est pour cela qu’il faut vite trouver un homme…Si tu es seule trop longtemps, c‘est que tu es emmerdante et que toi tu fais fuir les hommes…

Pendant longtemps, je me suis demandée comment j’ai pu faire fuir autant d’hommes dans ma vie avec mon 1,53m , moi qui étais tant malléable par le passé, moi qui avais du mal à m’affirmer… Comment je pouvais être aussi chiante alors que je ne savais pas dire non ?

 

Et puis aujourd’hui, je comprends que j’ai longtemps confondu amour et attachement. J’avais peur de finir seule et il fallait à tout prix que je trouve ce réconfort auprès de quelqu’un parce que sinon, la honte, c’est que je ne suis pas quelqu’un d’aimable.

 

Alors j’ai essayé de me réfugier derrière l’étiquette de la femme libre et émancipée, épicurienne, à l’image de l’homme qui n’a pas ces injonctions autour du couple ou l’amour…Ca c’est ce que la société et ses injonctions m’ont longtemps transmis…

 

Et puis un jour, j’ai décidé de rêvé grand, j’ai décidé de m’ouvrir à ma nature profonde, à être moi et me redéfinir non pas en réaction mais pour être libre et vivre selon mes valeurs, mes rêves d’enfant et mes aspirations profondes…Toute ma vie a changé, a été bouleversée, j’ai dû aller chercher les ressources en moi, j’ai perdu des liens et reconstruit des amitiés mais j’ai surtout redécouvert la puissance de l’amour et du feu sacré…

 

Alors non, je ne cesserai plus de rêver grand et je crois profondément en notre capacité à oeuvrer et contribuer ensemble à la paix et à l’Amour.

 


Articles similaires

Catégories

Derniers articles

Puissance du lien, du collectif❤️

06 Juin 2024

Pour rêver grand, j’ai dû me défaire (et je me défais encore) de ma loyauté familiale, du transgénérationnel et de ce qui nous lie parce que c’est le 1er end...

Juin : Rêver grand

06 Juin 2024

Cette newsletter, j’ai tenté de l’écrire plusieurs fois. Le thème ne venait pas. Parler de quoi ? Parler de nos rêves. Il est temps de rêver grand grand, il ...

Se réconcilier avec son histoire familiale

05 Juin 2024

C’est une étape cruciale en thérapie, parler de son histoire familiale, de ses relations aves ses parents ou dans sa fratrie. C’est un moment difficile car ...

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion