Sokchearta
Thérapeute psycho-corporelle, Paris 11 et Aix-en-Provence
Sokchearta

Voyage à travers ton essence

Thérapeute psycho-corporelle, Paris 11 et Aix-en-Provence

Confiance en soi : Utiliser ses rêves pour mieux se connaître

28 Nov 2022 Sokchearta Affirmation, confiance en soi

Il y a quelque chose d’assez déconcertant quand on démarre une thérapie, c’est qu’on a l’impression de tout maîtriser, de bien se connaître et que finalement, si on est là avec un·e psy ou un·e thérapeute, c’est parce que les autres nous gâchent la vie…

 

D’autant plus si on a déjà fait une thérapie par le passé ou si on a dévoré une multitude de bouquins de développement personnel…

 

HORS, ce que nous oublions souvent c’est que :

  • chaque individu a sa propre lecture/interprétation/ressenti des faits ;
  • nous passons la grande majorité de notre temps sous le joug de nos émotions ;
  • le stress est un démultiplicateur de nos émotions et ressentis ;
  • nous avons construit nos croyances durant notre enfance et nous avons peu accès à ces souvenirs ;
  • ces croyances sont dans les méandres de l’inconscient.

 

Un·e thérapeute permet de prendre de la distance en nous donnant accès, entre autre, à notre part inconsciente.

Accéder à cette part inconsciente pour prendre de la distance

Etre en conscience, en distanciation, prendre de la distance, lâcher prise…Je voyais ce moment fatidique où ma psy allait y venir, et j’avoue qu’est-ce que ça m’agaçait à l’époque !

 

Respiration profonde, ancrage, cohérence cardiaque…Faire du yoga pour rester en distanciation (et aussi pour tonifier son corps), faire du sport pour se défouler, que d’efforts ! Un verre de vin pour se soulager, non ça marche pas ? Pourtant c’est facile à faire, ça prend moins de temps et je me sens vraiment mieux après…Enfin les lendemains sont plus difficiles…

 

C’est ça que j’appelais et pensais « être en maitrise de soi » : connaissance de soi et recours à des stratégies plaisir…Non je ne mange pas, je ne bois pas, je ne fume pas mes émotions. Je décharge ma colère et ça me fait du bien.

Avec le temps et grâce à cet accompagnement thérapeutique, j’ai commencé à comprendre davantage les émotions et à quel point prendre le temps d’écouter/accueillir ses émotions peut nous éviter nombre de déconvenues, surtout quand on est sensible et entière !

 

Mais il y a autre chose que j’ai découvert grâce à la thérapie et que j’ai envie de partager ici. C’est, comment accéder à l’inconscient plus naturellement ? Quand je dis plus naturellement, j’entends dans mon quotidien et sans passer par 3h de méditation ?

LES REVES

Les rêves sont des messages de l’inconscient. L’inconscient, c’est comme un entrepôt où sont rangés méticuleusement tous nos souvenirs, nos croyances positives et limitantes, la mécanique derrière ces croyances, les mécanismes de protection…mais aussi qui nous sommes réellement.

 

« La nuit porte conseil ». Ne plus mentaliser, ne plus être sollicité·e  par nos 5 sens permet au corps et au psyché de se reposer. Le lendemain, tout nous parait limpide ; comme une distanciation naturelle…

 

Et puis des fois, non c’est pas limpide mais bizarrement j’ai fait un drôle de rêve cette nuit ! En  tout cas je m’en souviens et soit je ne rêve jamais, soit je ne me souviens que très rarement des rêves !

 

Attention, le message du rêve est beaucoup plus subtile qu’il n’y parait ! Le rêve doit passer par les filtres de la conscience et c’est pour cela que nos rêvent peuvent être abracadabrantesques ou très terre à terre, mais ne vous fiez pas à vos 1ères impressions !

Des techniques d’interprétation des rêves clefs en main ?

Oui il y a des techniques, que ce soit l’association libre de Freud, l’interprétation des symboles de Jung….

 

Mais il y a aussi la capacité de distanciation par rapport au message du rêve. La capacité de distanciation, c’est la capacité de relier un rêve à un évènement précis et réel qui n’a pas été digéré, compris. En reliant le message de ce rêve à cet évènement, je comprends ce que je ressens. Si je comprends ce que je ressens, je peux me positionner, décider, m’affirmer et ajuster ce que je suis ou mes actions pour être au plus juste et en respect de ma personne. Aucune pensée/décision n’est coulée dans le marbre.

 

C’est parce que j’expérimente avec humilité que j’apprends. C’est parce que j’apprends que je vis et que je suis. C’est parce que je me connais et m’accepte telle que je suis que je deviens libre. C’est parce que je suis libre que je peux m’affirmer dans mes choix, mes valeurs et mes rêves. C’est parce que  je crois en moi et affirme mes valeurs que je suis. C’est parce que je suis que nous pouvons faire sens ensemble.


Articles similaires

Abonnement à la newsletter

Envoyé !

Derniers articles

Echouer même en début d’année

Rêver à n'en plus finir

Confiance en soi : Utiliser ses rêves pour mieux se connaître

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion