Sokchearta
Thérapeute psycho-corporelle, Paris 11
Sokchearta

Voyage à travers ton essence

Thérapeute psycho-corporelle, Paris 11

C’est QUAND le BONHEUR ? Quand j’aurais confiance en moi ?


L’été, il y a comme un parfum de légèreté et de joie qui envahit ton coeur mais…qui ne s’installe pas profondément…

Car oui la vitamine D, le soleil, les beaux jours, les pique-niques, les apéros, les we rosé piscine  et les Spritz….

 

En vrai, en été, il y a quand même cette question qui resurgit et tourne dans ta tête…Est-ce que tu es heureux•se ? Est-ce que tu crois au bonheur ? Est-ce que tu mérites le bonheur ?

 

Et pourtant quand tout ne s’est pas passé comme tu voulais pendant ces derniers mois, l’été c’est comme l’effet miroir !  La saison des mariages alors que tu envisages de rompre ou que tu souffres seule depuis trop longtemps, les baptêmes alors que tu n’as toujours pas d’enfants ou que vous venez de rater votre 2ème FIV.

Les nouvelles des cousins•es qui ont eut ce job ou cette promotion « tu te rends compte, lui/elle a vraiment réussi ; et puis iel a un bon salaire » ; merci papa et maman pour cette jolie réflexion !

 

L’été, c’est la saison où tu essaies bon an mal an de montrer la meilleure version de toi ! Oui parce qu’en été, pas le droit aux interrogations ou coups de mou ; y’a d’la JOIE !!!! Tout est censé aller très bien ! Cela dit, même si j’ai plus de peps et d’énergie et que tout le monde rit aux éclats, dans le fond quelque choses cloche ou manque encore dans ma vie !

 

D’ailleurs la preuve, soirée/après-midi Netflix quand je ne sais pas quoi faire. Petite clope et ivresse d’un soir, pour oublier ou ne pas repenser à ce qui me bloque et m’empêche d’accéder au bonheur !

Le bonheur, parlons-en : c’est quoi ?

Certains•es sont persuadés•es que le bonheur peut s’acquérir ou s’acheter ; ou qu’il ne se touche une fois qu’on aura gagné confiance en soi. S’ensuit alors une course effrénée, une course effrénée, d’actions, de plans d’action pour avoir tout ce qu’il faut pour rendre heureux ou atteindre le bonheur : le job, le salaire, les voyages, le sac dernier cri…accumuler et montrer tout ce que j’ai réalisé.

D’autres sont persuadés à l’inverse que tant qu’ils n’auront pas le smartphone dernier cri, comme les autres, comme ceux•celles qui réussissent, et ben ils n’auront jamais accès au bonheur.

Posséder, avoir, faire éveille une joie passagère. Je suis ravi•e dans cette robe ou grâce à ce week-end…mais est-ce un vrai bonheur ?

 

Étymologiquement, le « bonheur » est l’aboutissement d’une construction et donc ne peut être confondu à une joie passagère !

Le bonheur s’apparente à un État de satisfaction intense et durable qui et s’oppose au plaisir qui est bref, discontinu et partiel. Si nous connaissons tous des moments de plaisir, qui peut prétendre atteindre cette paix intérieure qu’est le bonheur ?

 

Le bonheur, ce serait donc le chemin mais vers quel aboutissement . Car qu’on se le dise, il n’y a pas de science ou méthode universelle qui amène au bonheur. Ce chemin est relatif et personnel : certains rechercheront les plaisirs, d’autres la gloire, le mérite, la richesse…d’autres encore la spiritualité ou le développement personnel, la connaissance de soi…

 

Dans cette course du bonheur lié et du développement personnel, il y a de nouvelles injonctions. Aie confiance en toi et tu seras heureux. Aie du sens dans ta vie et tu te sentiras à ta place. Tout ça amènera moins de stress. Et j’ai beau faire des efforts pour changer, m’améliorer ; il y a toujours cet évènement extérieur ou cette circonstance de la vue qui nuit à mon bonheur…Alors aujourd’hui je doute et je ne sais plus c’est quoi le bonheur. D’ailleurs on me dit souvent, je me pose trop de questions.

Un besoin de déconnexion

Si tu as la chance d’être en vacances cet été, et pour t’accompagner dans cette quête du bonheur ; je t’invite à aller chercher au fond de toi en te déconnectant de toutes tes responsabilités et contraintes. Le matin, écrire en te laissant porter par la voie de la liberté qui est une valeur associée au bonheur. Si je pouvais rêver, que réaliserais-je ? Prendre ce temps de déconnexion permet de comprendre ce qui est important pour toi et te permet d’explorer ta perception du bonheur, car pour nous avons toute une perception différentes liée à notre histoire.

Chaque matin, répond avec ton envie du matin et laisse-toi porter ! Tu seras surpris•e, chaque matin amènera une réponse différente et petit à petit, tu apprécies et tu te rendras compte de ce qui est réellement important !

 

Tes rêves d’enfant referont surface et c’est aussi ça qui nous intéresse..Car ce sont de vrais matériaux, des informations profondes sur ton essence. Cette fameuse part d’ombre que tu as caché aux autres par peur d’être rejeté•e. ; c’est ici que se révèleront tes rêves d’enfant et ta sensibilité au bonheur.

 

L’idée sera ensuite de comprendre ce qui t’animait enfant à travers tes rêves !

La confiance, l'ingrédient indispensable

Réveiller sa confiance est indispensable pour se reconnecter au bonheur. Car pour pouvoir avancer sereinement sur ce chemin, encore faut-il être sûr de soi et avoir pleinement confiance ! Avoir confiance, c’est admettre que l’on peut se tromper et que ça ce n’est pas grave ! Quand je me trompe, quand je trébuche, je traverse cette expérience…C’est ça la confiance !

 

La confiance, c’est ce qui permet d’oser et de faire ces 1er pas ou les plus petits possibles ! Sans confiance, on stagne, on évite, on procrastine et on n’essaye même pas !

 

La confiance, c’est ce qui permet de définir la direction, le sens, la mission de vie, la mission d’âme ! Quelque soit le terme qui résonne pour toi, définir quelle est la direction est essentiel pour faire tous ces pas et accepter de se tromper ! Car si je ne sais pas pourquoi je fais tout ça, alors je reste dans le comment et j’abandonne à la moindre embûche.

Sokchearta, qui signifie « Arbre du bonheur » en cambodgien

Ce que je tiens à te partager via cette newsletter, c’est te rappeler que NON tu ne sauras jamais si c’est bien ou mal, si tu as raison ou tort et là n’est pas le propos ! Le propos est que dans cette vie, tu as le droit au bonheur ; c’est à toi de choisir ! Ce droit au bonheur, c’est ce chemin semé d’embuches et de cul-de-sac ; c’est ces cicatrices que tu portes en ton corps et en ton coeur et ces éclats de la vie, les up & down qui nous amènent de la joie ! Car, selon moi, ce sont les expériences que nous traversons qui nous construisent et avec lesquelles nous apprenons sur nous-même et tout ça avec joie !

 

  • Je suis née apatride, en fuite d’un pays en guerre dont la société a été victime de génocide
  • J’ai subi la violence de mon père, l’impuissance et l’obéissance aveugle de ma mère face à une société patriarcale et traditionnelle
  • J’ai grandi dans les années 80 aux Minguettes, à Vénissieux, dans la banlieue lyonnaise (là où est née la crise de banlieues et la marche des Beurs, évènement fondateur de l’association SOS Racisme) au milieu de la violence, des injustices sociales, de l'exclusion, de la drogue... 
  • J’ai été victime de 4 agressions sexuelles…

 

Ce sont mes cicatrices et c’est grâce à ça que :

 

  • J’ai travaillé + de 10 ans dans l’humanitaire dans des contextes d’urgence/guerre pour combattre les injustices
  • Je suis engagée depuis + de 25 ans dans le secteur associatif pour dénoncer les injustices et la violence du système dans lequel nous vivons
  • Je suis éco-féministe et je défends une justice sociale et environnementale
  • Je suis thérapeute et je t’accompagne aujourd’hui parce je suis persuadée que si nous retrouvons confiance en soi, nous sommes prêts•es à construire notre société de demain avec sens et nos valeurs ; et que c’est ces valeurs que nous voulons transmettre à nos enfants pour un monde plus juste et en respect de la Terre.

 

C’est grâce à un parcours thérapeutique que j’ai pu clarifier mes besoins, mon chemin de vie ou ce qui faisait sens pour moi et c’est ce chemin que je te propose d’emprunter en te donnant ma main et en t’offrant toute ma confiance et mon amour ; pour que tu puisses oeuvrer à ton bonheur en confiance et sécurité.

 

With love & light,


Articles similaires

Abonnement à la newsletter

Envoyé !

Derniers articles

Lunaison de mars - Renaissance et retrouver l'équilibre pour oser changer

Retraite Avril 2024 : Audacieuses

Profiter de la douceur de février

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion