Sokchearta
Thérapeute psycho-corporelle, Paris 11 et Aix-en-Provence
Sokchearta

Voyage à travers ton essence

Thérapeute psycho-corporelle, Paris 11 et Aix-en-Provence

Douceur angélique à quelques jours du printemps

14 Mar 2022 Sokchearta Humeur du mois

De la douceur, les derniers jours de l’hiver et ces soirées qui laissent percevoir encore la lumière du jour à 18h ; pas de doutes, les journées s’allongent et le printemps susurre timidement son arrivée.

 

Février un mois plutôt doux cette année au grand dam de nos amis·es paysans·nes pour qui les prochaines semaines seront difficiles et incertaines…

 

En février, l’introspection est encore possible avant la mise en action et le ménage de printemps en mars. Tiens encore un lien avec le monde paysan, le ménage de printemps remonte au temps consacré au nettoyage des entrepôts avant les récoltes.

 

Mars, le grand nettoyer, sortir de son cocon, planter les graines ou arroser avec plus d’attention celle plantée cet hiver…

 

Que de liens et similitudes avec la Terre, j’aime me rappeler que nous sommes unité avec elle et que être humains·es, nous sommes aussi connectés·es, ensemble, unis·es malgré nos différences.

 

C’est entre autre pour cela que j’ai une fascination pour la pensée et les écrits de Jung : la dynamique de nos vies et saisons, la dynamique des opposés qui s’attirent et s’enrichissent, le processus d’individuation de chacune et chacun, cette interconnexion entre l’inconscient individuel et collectif.

Février est pour moi un mois généralement fécond. Dans le prolongement de ma trêve hivernale et à l’aube de mes 43 ans, je prends ce temps de me demander si la direction que je prends est toujours en accord avec celle à laquelle j’aspire et si mes actions sont en congruence avec ce que je suis.

 

Mars démarre avec un cuisant échec, notre dernière tentative de PMA (âge légal en France) qui n’a pas marché. Accueillir cette expérience douloureuse, comprendre mes peurs et croyances  négatives autour de la mère pour les transcender.

 

Cette année, j’ai décidé de changer ma perception de quête de mon identité. Non plus aspirer à être quelqu’un mais être moi. Je me requestionne et tente de me réconcilier avec moi…Je suis avec mes parts d’ombre et de lumière.

 

Printemps sera abondance et riche en changements pour t’accompagner au plus près et surmonter tes difficultés pour révéler ton essence et reprendre le chemin de la vie avec sérénité.‍


Articles similaires

Abonnement à la newsletter

Envoyé !

Derniers articles

« Le mot du mois » - VACANCES

Eté 2022, ce sera slow life

2022, encore un étrange cru non ?

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion