Sokchearta
Thérapeute psycho-corporelle, Paris 11 et Salon-de-Provence
Sokchearta

Voyager à travers son essence

Thérapeute psycho-corporelle, Paris 11 et Salon-de-Provence

Bien-être au travail : l'utopie de la reconversion professionnelle ?

Retrouver du sens, changement

L’ANI (Accord National Interprofessionnel) définit la QVT - Qualité de Vie au Travail - comme un “sentiment de bien-être au travail”. Le bien-être au travail met davantage l’accent sur la dimension subjective, la perception que chacun a de ses conditions de son travail, l’expérience et le vécu des situations de travail, les pensées et émotions qui en résultent. La littérature scientifique a permis d’enrichir cette définition du bien-être au travail à travers 3 dimensions du bien-être :

  • la satisfaction (dimension cognitive du bien-être) : comment j’évalue la réalisation de mes objectifs.
  • le plaisir (dimension émotionnelle) :  le ressenti par rapport à une expérience vécue, les sentiments qui en résultent
  • la réalisation de soi (dimension eudémonique) : le sens qu’on met dans son travail ou  le sentiment de maîtrise sur sa vie

Ainsi,  un employé du secteur médico-social peut avoir des journées stressantes (dimension émotionnelle) et être mécontent de sa rémunération (dimension cognitive) tout en ayant le sentiment de s’épanouir dans son travail parce qu’il en tire beaucoup de sens (dimension eudémonique).

Et moi, où en suis-je ? Outre le fait de dire que je veux changer de job, l’éternel « J’en ai marre de mon job » le matin au café.

Pourquoi changer ?

Dans le fond, qu’est-ce que je veux vraiment changer ? Qu’est-ce qui ne me convient plus ? Pourquoi suis-je insatisfaite ? Non Jacques, tu ne peux pas dire simplement que tu en as ras-le-bol, quelle est réellement la source de ton insatisfaction ? « Marre de son chef, marre de se lever le matin pour ce boulot à la con, marre de cette boîte qui ne me reconnait pas à ma juste valeur… »

Prenez le temps de vous poser les bonnes questions, cette étape est cruciale pour ne pas retomber dans les même écueils par la suite.

 

Quelles sont vos réelle motivations ? Attention le changement ne doit pas être une fuite en avant, auquel cas, difficile de se mettre en action ! Quelles sont mes valeurs et aspirations ? Quels sont mes objectifs professionnels ou de vie ?

 

En cabinet, je rencontre des personnes qui ne savent plus…Alors je les ramène à leurs rêves d’enfant ? Quelles étaient vos aspirations enfant ? Pour quelles raisons ?

Prendre du recul et valoriser ses atouts

Listez ce qui ne vous plait plus dans votre travail : le management  d’équipe, les rapports d’activité, la gestion de budget….Listez ensuite ce que vous ne souhaitez plus faire : le suivi budgétaire, la gestion des plaintes…Listez enfin tout ce que qui vous convient et vous plait : les brainstormings créatifs, la préparation des modules de formation…

 

Listez ensuite vos centres d’intérêts et vos atouts/talents, puis tout ce que vous aimeriez faire en exploitant vos talents et centres d’intérêts. Par exemple, un de mes centres d’intérêt est l’écriture et je suis plutôt douée, je peux l’exploiter à travers l’écriture d’articles. J’adore faire du théâtre, je suis une bonne oratrice ; je peux exploiter ce talent à travers l’animation de réunion…J’aime créer (couture ou autres manuelles), je peux m’engager professionnellement sur des activités de communication où carte blanche est donnée à la création !

 

Cet exercice vous permet de prendre du recul et de réveiller le plaisir que vous pourriez éprouver au travail, par l’intégration de vos centres d’intérêt, vos valeurs dans votre quotidien et au travail.

Vous l’aurez compris, l’idée est de réveiller les 3 dimensions du bien-être au travail :

la satisfaction, le plaisir et le sens.

Osez en parler autour de vous

Non pas autour de la machine à café mais autour de vous, celles et ceux qui ont réussit leur reconversion professionnelle ! Exploitez les réseaux sociaux et contactez pour découvrir de nouvelles opportunités : secteurs d’activité, profils de poste…Plus vous en parlerez autour de vous, plus vous vous rendrez compte que la tendance du moment c’est le changement, la reconversion professionnelle, se reconnecter à soi, la reliance y compris au travail à travers la quête de sens et de valeurs au travail !

Etablir un plan d’action avec des objectifs simples

Pour chaque étape de votre plan d’action, définissez les ressources, les moyens, le temps nécessaire mais aussi les éventuels obstacles et comment les contourner. Encore une fois, en posant ces éléments carte sur table, permet d’une part de prendre du recul ; d’autre part, permettra aussi de faire retomber la pression. Car oui toutes les conditions ne seront jamais réunies mais en ayant identifier les différents scénarios possibles, vous vous rendrez compte que rien n’est insurmontable !

« Un objectif sans plan sappelle un vœu. » Antoine de Saint-Exupéry

Adopter les 4 P

Sortir de sa zone de confort, c’est un vrai challenge qui demande de l’audace, de la force et du courage. NOON Jean, pas le grand écart mais le Plus Petit Pas Possible, les 4 P. Tout en douceur et à votre rythme mais sans procrastiner hein ! Attention pour les impatients et les perfectionnistes, c’est le moment de lâcher prise. Le changement, c’est pas de la performance ; c’est rester à l’écoute de soi.

Ancrer le changement avec de la visualisation

Sophrologie, méditation, pensée positive ; what else ? Qu’importe l’école ! A travers une visualisation positive de votre nouvelle vie et des changements positifs, vous installez progressivement le mindset, celui qui vous apportera l’énergie et la confiance quelques soient les turbulences que vous traverserez tout au long de ce parcours. Encore une fois, ne restez pas isolé ! Coach, thérapeute, groupes échanges…poussez les portes qui vous conviennent et osez le changement !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion